Requiescat In Pace
Bienvenue sur Requiescat In Pace !

N'hésitez pas à nous rejoindre pour entrer dans notre petite communauté en voie d'expansion !
Nous n'attendons que vous ~


Celui qui m'offre en partage, Commet un terrible outrage, Trahison et propagation, Entraînent ma disparition...
 

Partagez | 
 

 [Terminé] Le fameux RP de la tomate !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luka Zviaguintsev K.avatarMessages : 340
Date d'inscription : 02/11/2014
Âge : 22
Localisation : .: Avec Alekseï :.

~Informations~
Âge fictif: 19
Pouvoir: Transformation en renard + Voyage à travers les miroirs
Lieu de vie: Centre, avec Alekseï
MessageSujet: [Terminé] Le fameux RP de la tomate !    Mar 18 Nov - 22:43

Bon, les choses changent pas mal en pratiquement trois ans, mais ça me fait juste tellement rire de voir comment mon style d'écriture a changé ... Je t'aime Alice 8D Ceci est un putain de vieux RP, on voulait juste le ressortir pour ce marrer un peu ! (En bleu, Luka, en vert, Alekseï )

- Ah ! Enfin le midi !

Luka s'étira en baillant bruyamment. Le cours d'économie qu'il venait de suivre était plutôt ennuyeux, où, plutôt, il n'aimait pas vraiment parler de ça. Il était pourtant quelqu'un de responsable et savait très bien gérer de l'argent, etc ... Mais son professeur était un homme à l'humour douteux, un peu étrange, et il n'arrivait pas à écouter correctement son cours tout en prenant des notes. En bref, il fut bien heureux quand il entendit la sonnerie. Revenons là où nous en étions. Il s'étira avant de se lever de sa chaise. Assez vite, il pris son bloc note et sa trousse qui contenait deux ou trois stylos et les rangea dans son sac, qu'il jeta par dessus son épaule avant de se lever. Il était encore le dernier à sortir car il prenait son temps. Le professeur, qui effaçait son tableau, le regarda et lui adressa un sourire en lançant un "Bon appétit Zviaguintstruc !". Luka rit ironiquement. Bien que ce nom de famille ne soit pas celui que ses parents biologiques lui ont transmit, il n'aimait pas vraiment qu'on se moque de celui de son maître. Il répondit sèchement par un "Vous aussi' et par un sourire vite fait et sortit de la salle.
Le jeune homme n'était pas vraiment un fan du jeudi, en particulier parce que les terminales ne mangent pas à la même heure que lui ce jour là, et que ses quelques seuls amis donc, ne pourraient pas déjeuner avec lui. Pourquoi ne mangeait-il pas avec des gens de sa classe ? Il aurait bien aimé, mais ce n'est pas quelqu'un de vraiment sociable, avec beaucoup de mal pour parler aux gens. De plus, les autres n'avaient pas tellement l'air de l'apprécier, ou du moins, ils l'ignoraient tout simplement.
C'est donc seul qu'il déambulait tranquillement dans les couloirs. Il passa par le secrétariat du lycée pour regarder s'il avait des professeurs absents, et se rendit compte que son prochain cours n'aurait pas lieu, il avait donc deux heures entières pour traîner à la cafétéria, et ça lui plaisait plutôt bien : Luka n'aime pas se presser. Il marcha lentement jusqu'à l'entrée pour patienter derrière d'autres élèves qui attendaient de se servir. Il regardait, sans grande envie, la nourriture étalée dans des compartiments, comme d'habitude, il n'avait pas vraiment faim. Il pris juste une entrée, à base de tomates, et un dessert, un gâteau au chocolat. Il passait souvent en vitesse devant les cuisiniers et les surveillants qui restaient prêt de là, car il s'était souvent fait sermonner pour son plateau repas presque vide. Pourtant, le Russe avait ses raisons d'agir ainsi. Non, il ne faisait pas un régime, il n'était pas suicidaire, ni dépressif, mais il s'agissait d'une histoire datant de l'année de ses onze ans. Forcé d'abattre des soldats qui lui ont laissé trois cicatrices, il avait depuis un estomac plutôt fragile qui n'acceptait plus vraiment la nourriture. Assez dur donc pour se nourrir me direz vous.
Trêve de bavardages. Luka entra enfin à l'intérieur de la cantine et chercha un endroit libre, isolé où s'asseoir, pour être au calme, tranquille. Il repéra au loin une table de deux places, et s'en approcha discrètement. Un groupe de trois personnes de sa classe, assis à une table non loin de lui proposèrent au garçon de manger en leur compagnie, mais il refusa poliment, prétextant attendre quelqu'un comme à son habitude. Enfin ! Se dit-il, il pouvait s'asseoir et ... Contempler son plateau une bonne petite heure. Il pris sa fourchette et titilla un peu une des tomates de son ramequin, la regardant avec un léger dégout. Il avait faim, mais il n'osait pas manger. La vue de la nourriture faisait gargouiller son ventre, et ça lui faisait un peu mal. Il soupira et éloigna la nourriture de ses yeux, il regarda par la fenêtre et se perdit dans ses pensées ...


Comme tout les jours, Alekseï s'était levé tôt pour aller au lycée. Arrivé sur les lieux, sa première occupation fut d'aller à la vie scolaire pour imprimer une trentaine d'exemplaires d'un contrôle qui se déroulerait l'heure d'après. Quand la sonnerie retentis, il se rendit lentement jusqu'à sa salle, pensant qu'en plus de ça, le temps que les élèves se mettent à travailler, ils auraient déjà perdu pour la plus part, 10 bonnes minutes qui étaient nécessaire à la réussite de l'évaluation. En effet, les feuilles furent distribuées lorsque le silence régnait dans la salles. Les étudiants n'avaient perdu que sept minutes, le professeur s'en voulait de n'avoir pas réussi à leur faire perdre plus de temps. C'est vrai, moins ils ont de temps pour faire le contrôle, moins il y a de réponses sur la feuille et moins de temps sera nécessaire à la correction. Pour les embêter un peu plus, il écrivait au tableau la leçon du cours suivant, faisant grincer la craie à chaque fois que celle-ci venait toucher le tableau. Ça ne lui prit qu'une dizaine de minute. L'heure était longue, on entendait une mouche voler dans la pièce, ainsi qu'Alekseï qui marchait dans les rangs, regardant les réponses des élèves en souriant pour donner la pression.
Lorsque la sonnerie retentit, chaque élèves dans l'ordre alphabétique de leur noms venait déposer sa copie puis avait le droit de quitter la salle.
L'heure d'après fut beaucoup plus agréable. Il avait laissé quinze minutes aux élèves pour recopier le tableau, puis, il avait éteint les lumières, prit une lampe torche et avait commencé à raconter une histoire qui faisait peur. Après avoir effrayé quelques uns des étudiants, il rallumait la lumière et les laissait faire ce qu'ils souhaitait, il était trop en avance sur le programme et devait reprendre un rythme normal.
La matinée se déroula bien et le professeur était de bonne humeur, malgré l'élève qu'il avait dû renvoyer de cours. A nouveau, la sonnerie retentissait et les élèves sortaient dans les couloirs. C'était l'heure de manger. Le sorcier déambula dans les couloirs parmi les élèves pour enfin arriver à la cantine. Il utilisa alors son rang de professeur pour doubler tout les élèves, Ce qui l'amusait vraiment. Une autre chose qu'il adorait faire, c'était de prendre le dernier gâteau sous les yeux de l'élève qui avait eu la malchance de devoir le laisser passer. Mis à part le dessert, le plateau d'Alekseï était vide. Lorsqu'il passait au self, il se faisait à chaque fois interpeller par une des cuisinières qui lui disait qu'il devait arrêter de manger sucré et qu'il fallait penser à se nourrir vraiment. Pour quoi faire? Il avait beau manger que des sucreries, il ne grossissait pas. Il avait certes un léger problème de santé, mais ce n'était pas dû à son alimentation.
Il se dirigeât vers une table ou se trouvait quelque élèves qu'il avait eu dans la mâtiné. Sans rien leur demander, il prenait sur leur plateau les pâtisseries les plus appétissantes puis s'en allait en rigolant. C'est alors qu'il aperçut Luka, son "élève favoris". Ce n'est pas rien de le dire, c'était l'enfant qu'il avait sauvé et lui même éduqué. Il s'installa à sa table, regarda le plateau du jeune homme puis soupira.

- Du chocolat... J'ai déjà trois part de gâteau au chocolat! Mais c'est pas grave hein! J’accepte quand même la tienne!

Alors que Luka ne lui avait encore rien dit, le professeur se lança sur le gâteau de son élève. Il en prit une bouché, des miettes tombaient sur ses vêtement et certaine restait sur le coin de ses lèvres. Il n'avait pas l'air d'être un professeur quand il mangeait. On aurait plus crut qu'il était un élève et mal éduqué. Seul les enfants mangeaient comme lui. Il se recula en poussant sur la table ce qui fit grincer sa chaise sur le sol. Il venait de mettre ses pieds sur la table et avait le gâteau dans la main, il souriait et regardait le plateau presque vide de Luka. Son regard se porta sur les tomates qu'avait prit Luka. Pourquoi les prendre s'il ne les mangeait pas?

- Luka... Manges! Sinon je t'y forcerais et ça ne sera pas la joie pour toi.

Malgré les apparences, Alekseï s'inquiétait beaucoup pour la santé de son "chouchou". Et encore, il trouvait ça peut raisonnable de ne manger que quelques tomates. Il savait bien que lui même n'était pas un exemple, mais bon, ce n-était pas une raison. Il le regarda dans les yeux un long moment puis se mit à sourire. Il voulait que Luka mange. En plus de cela, s'ajoutait le bruits des gargouillis du ventre de l'élève. Il avait faim mais n'osait pas manger, pourquoi?


Luka était toujours perdu dans ses pensées. Il se disait que la seule chose dont il avait envie, là, c'était d'aller jouer à la console, chez lui, sans le bruit de fond de la cantine. En parlant de bruit de fond, il entendit quelques élèves râler et rigoler bruyamment. Il se retourna même s'il savait déjà de quoi il s'agissait. Il vit alors Alekseï au loin dans la cantine, en train de voler quelques parts de gâteau sur les tables d'autres élèves avant de les mettre sur son propre plateau. Ça le fit sourire, son maître avait l'air de bonne humeur ce midi, et il aimait bien le voir embêter les autres. Bien sûr, ça l'amusait moins quand c'était à son tour de se faire emmerder. Justement, voici Alekseï qui s'approche de lui. Il le regarda s'asseoir et observer sa table, ses yeux cherchant apparemment son "précieux" dessert.

- Du chocolat... J'ai déjà trois part de gâteau au chocolat! Mais c'est pas grave hein! J’accepte quand même la tienne!

Sa remarque lui arracha un grand sourire, et il se mit à rire. Habitué, et s'en fichant un peu de son gâteau, il ne dit rien quand le jeune homme lui vola avant de commencer à le manger. Il agissait vraiment comme un enfant, mettant des miettes un peu partout. Luka soupira, pris sa serviette et essuya tranquillement la bouche de son maître. Quelques personnes autour le regardaient faire, apparemment surprises, mais pour lui c'était tout à fait normal. Il sourit et se rassit comme il faut sur sa chaise, le regardant avec un air un peu naïf et ahuri. Il se demandait souvent lequel des deux était l'adulte, et lequel était son protégé, vu qu'il n'arrêtait pas de tout faire pour lui. Cette situation l'amusait. Il ne dit ensuite plus rien et attendit qu'Alekseï parle tout en tripotant ses tomates avec la fourchette.

- Luka... Manges! Sinon je t'y forcerais et ça ne sera pas la joie pour toi.

Le russe fut surpris que son maître lui dise ça d'un coup. Il porta son regard sur les tomates, et haussa les épaules. Mais son ventre qui gargouillait le trahissait, et prouvait sa famine. Il posa sa fourchette et entoura son ventre de ses bras, détournant un peu le regard. Il ne voulait surtout pas qu'on le force à manger, c'était encore pire pour lui. Bien qu'il lui arrive très souvent de se rendre malade à cause de ça, il n'en parlait jamais à Alekseï de peur de l’inquiéter ou tout simplement de l'ennuyer avec ses histoires.

- Je n'ai ... Pas très faim.

Dit-il avec une expression peu assurée. Il bégayais un peu, il ne voulait pas d'une punition de ce dernier et ne voulait surtout pas l'énerver. Il fixa son plateau en silence, son ventre gargouilla de plus belle et il attrapa timidement sa fourchette avant de la planter dans sa nourriture et d'essayer d'en manger un peu. D'un côté ça lui faisait du bien de manger un peu mais d'un autre il savait que ça serait de courte durée. Il regardait Alekseï, qui mangeait son gâteau les pieds sur la table, et puis... Arrêta une nouvelle fois de manger.


Alekseï fut quelque peu surprit quand son élève essuya sa bouche devant tout le monde. Qu'il le fasse chez eux ne le dérangeait absolument pas, mais devant tout le monde, c'était déjà plus problématique. Afin de ne pas attirer l'attention, Il ne dit rien et continua de manger son gâteau. Après quoi, il le regarda prendre sa fourchette et avaler un minuscule bout de tomate. Alekseï se demandait s'il en faisait exprès, s'il cherchait à l’énerver ou à se foutre de lui. Le professeur retira ses pieds de la table puis le regarda droit dans les yeux lorsque celui ci lui répondit.

- Je n'ai ... Pas très faim.

Pas très faim? Pourtant on pouvait l'entendre gargouiller à l'autre bout de la cantine tellement son ventre criait famine. Alekseï se leva doucement faisant grincer la chaise sur le sol. Il posa ses deux mains sur la table et se pencha vers Luka. Il souriait, mais pas un sourire sincère, plutôt un sourire sadique qui insinuait: Tu vas manger ou tu le regretteras!
Il se rapprochait de plus en plus de son visage mais finis par se reculer brusquement quand il entendit un autre élève rigoler très fort, ce qui lui rappela qu'il était au lycée et qu'il ne devait rien faire de trop stupide. Il contourna la table pour arriver dernière Luka. Il s'étala sur celle-ci pour attraper une part de gâteau dont il goba la moitié en seulement une bouchée. C'était quelque chose de tout à fait normal pour lui, il était habitué et ne risquait en aucun cas de s'étouffer. Quoi que ça, on ne sait pas.
Bref, il reposa le reste de son gâteau sur la table puis il plaça ses mains sur les épaules de son élève avant de venir lui chuchoter dans l'oreille.

- Je peux t'assurer que tu vas les manger... Tes tomates!

Il pencha la tête de Luka en arrière, bouchant son nez pour que celui-ci soit contraint d'ouvrir la bouche afin d'être en mesure de respirer. Le maintenant dans cette position, pas très confortable pour le jeune sorcier, Alekseï attrapa le ramequin de tomate qu'il versa entièrement dans la bouche du pauvre garçon. Il libéra ses narines pour le laisser respirer, puis, il plaça une main sous sa mâchoire et une au dessus de son crane pour le forcer à broyer et à avaler la nourriture. Il affichait un immense sourire tandis que tout les étudiants autour les regardaient.

- Alors alors, elles sont bonnes ces tomates?

Le professeur maintenait toujours la tête de Luka pour qu'il ne puisse recracher le moindre bout de tomate. Il attendit que son élève, étant forcé, avale ce qu'il avait en bouche pour le relâcher. Il recula de quelques pas puis se tournait lentement vers les autres personnes, un regard noir et glacial qui fit rapidement taire tout le monde. Le sorcier retourna s’asseoir, faisant une fois de plus grincer sa chaise sur le sol pour embêter un peu les autres. De nouveau face à Luka, il le regardais avec fierté. Cela dit, le petit n'avait pas l'air dans son assiette, et c'est le cas de le dire! *pas taper* Alek' reprit son gâteau et de nouveau, il posa ses pieds sur la table. Le sourire aux lèvres, il avait presque envie de rire quand il regardait son "protégé" sur le point de vomir.


Luka sourit de la réaction de son maître quand il lui essuya la bouche. Par contre, il eu vraiment envie de rire quand ce dernier le regarda avec une drôle de tête quand il ne mangea qu'un tout petit bout de tomate. Il le regarda se lever silencieusement et s'approcher de lui pour poser ses mains devant lui sur la table. Le jeune homme détourna le regard quand celui-ci se rapprocha de son visage. Il lui adressait un sourire sadique qui lui fit tout de suite comprendre qu'il n'aurait pas dû le titiller comme ça et manger ses tomates sans broncher. "Tu vas manger ou tu le regretteras !" Voilà ce que son regard disait, et il n'en était pas très rassuré. Les élèves assis aux alentours se mirent à rire en voyant Alekseï tout près du visage de son élève, et Luka rougit encore plus. Son maître se redressa comme-ci ne rien n'était et contourna Luka, se posta derrière lui et pris simplement un de ses gâteau et le mangea. Luka se dit que ce n'était pas bon signe. Tout à coup, il sentit les mains de son maître se poser sur ses épaules et un frisson le parcouru. Ce dernier se rapprocha de son oreille et lui chuchota :

- Je peux t'assurer que tu vas les manger... Tes tomates!

Le russe tenta de se retourner pour éviter une attaque de l'envahisseur des tomate mais c'était déjà trop tard, car ce dernier attrapa sa tête et la pencha en arrière pour boucher son nez. Luka essaya de se débattre mais ça ne donna pas grand chose, il n'arrivait plus à respirer et, malgré lui il ouvrit la bouche pour reprendre une inspiration. Alekseï lui mis les tomates dans la bouche et le "gamin" n'eût même pas le temps de dire ouf qu'on l'obligeait déjà à les mâcher. (T'es un méchant et Yue si tu lis ça, je voulais te dire que tu es moche =3) Il avait la bouche complètement pleine et arrivait à peine à manger. C'était une vrai torture pour lui, qui en avait les larmes aux yeux. Il lui demanda ironiquement si les tomates étaient bonnes, et Luka lui adressa un regard noir. A côté, tous les élèves étaient en train de les regarder, se moquant un peu de lui, et il ne supportait pas ça, raison de plus d'en vouloir à son maître pour son acte. Il s'avoua vaincu et avala tout (phrase sans double sens...) pour que l'homme le relâche enfin. Il alla se rasseoir devant Luka en faisant grincer a chaise, un bruit qui ne le dérangeait même plus.

- Je ... Je vous hais maître ...

Luka se mettait à trembler, il ne se sentait pas vraiment bien et d'être forcé à manger le rendait encore plus malade, un peu comme à l'infirmerie, mais en pire - avec Alekseï ça ne peut être que pire! -. Il regarda le jeune homme aux cheveux verts qui lui adressait un grand sourire vainqueur, et ça l'énervait encore plus. Il aurait bien eut envie de lui en coller une à cet instant mais il se rappela d'une, qu'il s'agissait de son maître, et par respect il ne lui ferait jamais ça, de deux, c'est aussi son professeur, il ne risquera pas une colle, et encore moins si c'est lui qui le surveille, et de trois, il était bien trop mal en point pour ça. Même si son ventre ne gargouillais plus, il avait vraiment mal au cœur et il posa sa main sur sa bouche en le regardant.

- Vous n'êtes qu'un idiot, et en plus ça vous amuse ...

Il regardait aussi les autres étudiant qui le regardait en souriant, histoire de bien l'enfoncer, et il se leva avant de leur crier quelque chose comme "Y'a plus rien à voir ! Arrêtez de me fixer !". Luka avait de la voix, et cela fit taire les élèves. Il se rassit, un peu déséquilibré, il craignait de faire un autre malaise, mais cette fois non par son manque d'alimentation mais parce qu’il aurait mangé. Pour se rassurer, il se dit que son maître ne devait pas avoir fait ça pour le voir souffrir (quoi que) mais peut-être pour son bien. Ça lui permettait de penser à autre chose et il paniquait moins. Maintenant, il fallait qu'il évite de vomir ce qu'il venait de manger, car c'était un truc qui le traumatisait encore plus que d'avaler quelque chose. Il posa ses coudes sur la table avant d'enfouir son visage dans ses mains et de prendre de grandes inspirations. Il avait sûrement l'air bien ridicule face à son maître, ne lui avant jamais vraiment parlé de ses crises, mais il ne pouvait pas faire autrement. Il n'osait pas non plus le regarder car les larmes aux yeux comme il avait, il aurait une superbe tête de soumis et ça il ne le voulait pas, ça lui ferais trop plaisir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Terminé] Le fameux RP de la tomate !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] [Quête] Rouge tomate
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Soupe a la tomate
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiescat In Pace :: 
 :: Lycée, Université et Campus :: Cafétariats
-